PICOTI PICOTA - Une poule sur un mur...

Le petit forum sans prétention de copines qui aiment quilter, broder, tricoter, crocheter, entre autres choses. Un peu de papotage, des recettes...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des biscuits de Noel par Halina

Aller en bas 
AuteurMessage
annieM

avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 24/04/2018
Age : 64
Localisation : Gard

MessageSujet: Des biscuits de Noel par Halina   Dim 6 Mai - 20:17

Dans ce fil, chaque recette sera accompagnée, dans la mesure du possible, d'un commentaire sur le bredele dont il est question.

Les premiers dont je vais parler sont les Schwowebredele (les petits gâteaux des Soua-bes).

Les Schwowebredele

Ils résument à eux seuls le goût des Alsaciens pour les bonnes choses. Les ingrédients sont des produits locaux : les oeufs, la farine, le beurre, et aujourd'hui le sucre. On y incorpore aussi un peu de kirsch, souvent encore fait maison (bien que le privilège des bouilleur de crus s'éteigne peu à peu avec leur titulaires), c'est dire si c'est le meilleur du monde. On y ajoute des amandes et de la cannelle, autrefois produits de grande valeur dont le goût est toujours aussi précieux. Même crue, la pâte est excellente, ce qui réduit d'autant la quantité des schwowebredele qui sort du four à force de s'assurer qu'il ne manque rien, non vraiment, la pâte est bien bonne comme cela. Encore un soupçon de cannelle, peut-être ? Goûtons voir... Leur odeur inimitable est un des signe les plus sûrs de l'approche de Noël.

La confection en est des plus agréable pour qui aime manier la pâte, naturellement. On peut travailler la masse soit avec le robot, soit directement à la main sur la planche de travail (c'est comme ça que je procède afin de garder la côté traditionnel).

Les motifs des moules sont très variables, et leur utilisation réjouit en particulier les enfants qui se chargent bien volontiers de ce travail amusant. Les enfants sont souvent conviés à la confection des schwowebredele durant des après-midi pâtisserie mémorables.

Il existe naturellement différentes façons de faire des schwowebredele, qui intègreent selon les goût un peu de kirsch ou du citron, plus ou moins de cannelle ou autre épice. Les quantités peuvent varier légèrement tout en restant dans le même proportions. Le fumet délicieux qui s'échappe alors du four a la bonne habitude d'embaumer toute la maison pour quelques temps (quand je vais chez ma grand-mère qui est alsacienne déjà dans les escaliers je sais quel bredele elle a fait). Les gourmets se réjouissent, les gourmands les goûtent encore tièdes.

La recette:

500g de farine / 250g de sucre / 250g de beurre / 150g d'amandes moulues / 50g de noisettes moulues / 3 oeufs / 1 sachet de sucre vanillé / 1 sachet de levure chimique / 2 cuillère à soupe de cannelle / un peu de zeste de citron / pour dorer: un jaune d'oeuf.

Préparation: 45min / Repos: 2 à 3 heures / Cuisson: 30min / Four moyen: 180°C.

Préparez une pâte sablée avec tous les ingrédients et laissez-la reposer quelques heures au frais.

Etalez la pâte en une abaisse d'environ 4mm d'épaisseur et découpez-la à l'aide des emportes-pièces. Placez les formes de pâte découpées sur une plaque cuisson et dorez-les au jaune d'oeuf.

Enfournez.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les Butterbredele

Les butterbredele (petits gâteaux au beurre) sont comme les schwowebredele, des petits gâteau moulé à l'aide de moules à l'emporte-pièce et selon la même techinque. Leur goût est cependant un peu plus discret, du fait qu'ils ne contiennent pas d'épices (sauf peut-être un petit soupçon de vanille).

De ce fait, lis se prêtent plus volontier à des décorations qui peuvent en modifier légèrement le goût. Des glaçages au sucre-glace ou au chocolat sont fréquents dans les familles où les enfants déploient toute leur fantaisie à décorer les bredele après cuisson du gâteau : on peut ainsi y fixer des vermicelle de toutes les couleurs, des morceaux d'amandes ou des fruits confits, égayer l'ensemble l'ensemble de couleur et de forme diverses, clairement montrer qui s'est chargé de la confection de tel petit gâteau.

Il n'y a naturellement pas que les enfants qui s'en donnent à coeur joie pour la décoration des butterbredele, les pâtissièrs(ères) le font aussi parfois. Mais le butterbredele classique est plus simplement doré au jaune d'oeuf avant d'être enfourné ou agrémenté d'un sobre glaçage au sucre, et ne comporte pas d'autre décoration. C'est ainsi qu'il est vendu sur les marchés et dans les boulangeries-pâtisseries, et que beaucoup de maîtresse de maison le confectionnent. L'ingrédient principal est le beurre, comme son nom l'indique, ce qui lui donne sont goût si particulier qui ravit les adeptes de la pâtisserie pure beurre, mais qui le rend un peu lourd et moins digeste que d'autre bredele.

La recette:

550g de farine / 250g de beurre / 250g de sucre / 2 oeufs / 1 sachet de sucre vanillé / 1 sachet de levure chimique.

Pour le glaçage: 250g de sucre glace / 3 cuillères à soupe de jus de citron.

Préparation: 30min / 2 à 3 heures / Cuisson: 10 à 15min / Four: 200°C

Préparez une pâte sablée avec tous les ingrédients et laissez reposer quelques heures au frais.

Etalez la pâte en une abaisse de 4mm d'épaisseur, et découpez-la à l'aide d'emporte-pièce. Placez les sur une plaque de cuisson.

Pendant la cuisson, préparez le glaçage: mélanger énergiquement le sucre glace dans un bol en lui rajoutant très lentement quelques gouttes de jus de citron. Quand la consistance souhaitée (onctueuse, épaisse et ferme, blanche) est acquise, étalez le glaçage sur les butterbredele encore chaud. Au contact de la chaleur, le glaçage a tendance à "fondre" et à s'étaler davantage. Il faut donc mettre très peu de jus de citron au départ pour obtenir un glaçage ferme. Laissez bien sécher le glaçage avant de retoucher le butterbredele.

Variante de décoration: si vous les aimez nature sans décoration, dorez-les au jaune d'oeuf avant de les enfourner.
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les Spritzbredele

Les spritzbredele sont les troisièmes bredele à faire partie des favoris (des Alsaciens). Leur forme caractéristique est familière à tous les Alsaciens : des languettes des pâte crénelée en rayures dans leur longueur, généralement de un à deux centimètre de large, auxquelles on a donné des forme de serpentins, de S, de rond ou de traits plus ou moins droits.

Leur goût se prête lui aussi très bien à l'ajout d'autres ingrédients décoratifs. Il se marie en particulier merveilleusement bien avec le chocolat ou les fruit confits. On trouve ainsi de nombreux spritzbredele dont un bout a été trempé dans du chocolat fondu. D'autre sont arrondis avec au milieu une demi-cerise confite (voire plus rarement une cerise entière) ou un autre morceau de fruit confit.

Les spritzbredele alsaciens font cependant partie de ces petits biscuits qui ne sont de loin pas réservés à la période de Noël. Ils sont vendus en boulangerie quasiment toute l'année, et on en trouve dans de nombreux assortiments de petits biscuits artisanaux ou industriels, et même si la recette a été un peu modifiée ou émanerait d'autre régions que l'Alsace -il seraitsans doute trop chauvon de prétendre que seuls les Alsaciens étaient capable d'inventer d'aussi bonnes choses faites à partir d'ingédients si courant dans l'ensemble de l'Europe et selon es technique somme toute assez simple- par leur forme et leur goût, ils ont toutes les caractéristiques des spritzbredele. La recette est simple, la fabrication industrielle ne pose pas de problèmes particuliers, et ils sont trés populaires.

Nous a-t-on pour autant volé nos bredele ? Point du tout! D'abord, ils osnt tellement bons qu'on ne saurait se montrer égoiste. Ensuite, n'oublions pas que ces petites pâtisseries ont depuis toujourrs fait partie des gourmandises servies aux invités. Les fêtes en tout genre étaient eet sont parfois encore de bonnes occasions de les confectionner. Et si de nos jours, la tendance à réserver les spritzbredele faits maison à la période de Noël se renforce, les biscuits secs achetés en cours d'année sont souvent très proche des spritzbredele, ou une version très proche des spritzbredele des Noël Alsaceins.



La recette: Spritzbredele sans amandes

500g de farine / 250g de beurre / 250g de sucre / 5 jaunes d'oeufs / un peu de zeste de citron

Préparation: 45min / Cuisson 15min / Four: 180°C

Battez le beurre en mousse, puis ajoutez le sucre, les oeufs et le citron. Incorporez ensuite la farine.

Pressez la pâte dans une douille à seringue ou une poche à douille dont l'ouverture est suffisamment grande pour permettre à l'épaisse pâte de passer; Prenez les bandes de pâtes et formez les spritzbredele que vous souhaitez (des cercles, des ronds pleins, des lettres,...) que vous déposez sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Ajoutez, si vous le souhaitez, un morceau de fruit confit pour décorer et pressez-le légèrement dans la pâte.

Si vous désirez décorer vos spritzbredele de chocolat, laissez-les refroidir. Préparez un glaçage au chocolat que vous pourrez étaler au pinceau. Vous pouvez aussi tremper directement le gâteau dans le chocolat. Quelle que soit la méthode, un gâteau à moitié recouvert de chocolat est bien plus joli... et se mange plus facilement puisqu'on peut le tenir sans risquer de voir fondre le choclat par la chaleur des mains.

Vous pouvez aussi laisser les spritzbredele tels quels, sans décoration particulière.
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les Anisbredele
Les anisbredele se présentent comme des petits monticules ronds et lisses, "comme des minuscules petites miches de pain rond" qu'on croiait presque posés sur un petit socle plus dur, le fameux "talon" qui comme les springerle, est le principal critère de réussite en même temps que la plus grande difficulté.

Il fallait autrefois battre les oeufs au fouet pendant très longtemps. " Plus on les bat, plus ils auront un kepfel [littéralement petite tête, le monticule par opposition au talon]. Puis ol les dresse sur une tôle et on les laisse sécher longtemps. Quand ils sont secs après deux jours, quand on peut mettre la main dessus sans laisser de trace, alors seulement ils auront un kepfel après cuisson". En fait, du point de vue des ingrédients utilisés, les anisbredele "sont les bredele les plus simple mais les plus difficile à faire". Peu souvent réussi à la maison (ma grand-mère et moi, on les réussi à chaque fois), ils sont achetés en boulangerie-pâtisserie par bon nombre d'amateur.

La recette:

3 oeufs / 300g de farine / 250g de sucre / 12g d'anis moulu (ou en grains)

Préparation: 30min / Séchage: 24h / Cuisson: 20min / Four: 150°C

Battez les oeufs et le sucre avec un batteur électrique pendant 7 à 8min (pour les plus courageux on peu aussi le faire au fouet!), puis ajoutez l'anis et la farine.

La pâte doit être encore suffisamment fluide pour être onctueuse. Si elle garde un aspect rugueux, ajoutez quelques gouttes d'eau, mais très peu d'eau sans quoi elle sera trop liquide et vous n'aurez pas le socle attendus, ni la forme caractéristique des anisbredele d'ailleur. Si elle est trop coulante pour garder la forme que vous lui donnez, rajoutez un soupçon de farine. Là encore quelques grammes suffisent.

Pressez la pâte à travers une poche à douille avec une douille unie, de manière à obtenir des petite boules un peu aplaties mais avec encore un sommet pointu, caractéristique des anisbredele. Vous pouvez aussi former des boules avec deux cuillères à café? Attention alors à ne pas les faire trop grandes, l'idéal se situe autour de 2cm de diamètre.

Laisser sécher les gâteaux pendant 24h. Enfournez. Le gâteau doit absolument rester blanc. Dans l'idéal, il se formera un petit socle. Laissez-les refroidir entièrement sur la plaque de cuisson, ils sont encore très fragiles à la sortie du four. Il serait dommage de les briser, surtout si vos socles sont bien réussis !

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Makronle (macaron)

3 blancs d'oeufs / 250g de sucre glace / 1 sachet de sucre vanillé / 1 pincée de sel / 250g d'ingrédients ( par exemple: 250g de noix ou 250g de noix de coco ou 100g d'amande, 100g de noisette et 50g de chocolat, ...)

Préparation: 20min / Cuisson: 20min / Four: 150-160°C

Battez les blancs en neige avec le sel. Quand la neige est bien ferme, ajoutez délicatement le sucre glace et le sucre vanillé en prenant bien soin de ne pas faire retomber l'émulsion d'oeuf : on ramène doucement la neige sur le sucre à l'aide d'une maryse par un mouvement de bas en haut. Quand le mélange est onctueux, ajouter progressivement l'ingrédent choisi de la même manière. Si le mélange est vraiment très collant, rajoutez encore un peu de votre ingrédient choisi.

Déposez des petits tas de pâte à l'aide de deux cuillères à café sur du papier sulfurisé pas trop près les uns des autres. Ils doivent avoir la taille d'une demi-balle de ping-pong.

Si vous désirez décorer vos makronle d'une amande, d'un cerneau de noix ou d'une noisette, ajoutez votre décoration avant le passge au four.

Enfournez et laissez cuire jusqu'à obtenir une couleur satisfaisante, blanche aux reflets brunissants pour la noix de coco, dorée pour les amandes et noisettes, brune plus foncée pour le chocolat.

Laissez redroidir les makronle sur leur papier sulfurisé, sans quoi vous risqueriez de les casser -ils sont encore mous à la sortie du four mais durcissent très vite.
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les Zimtsterne

Les étoiles à la cannelle, ou zimtsterne, sont très appréciées des familles alsaciennes. Moelleuses à l'interieur, recouvertes d'un glaçage meringué bien fondant, les zmitsterne font partie des grands classiques dont on ignore tout de l'origine, et qui ont su se faire une place dans la tradition culinaire. Elles jouissent d'un grand prestige grâce à la cannelle qu'elles contiennent et qui est l'épice préférée des Alsaciens, et à leur confection qui n'est pas aussi simple que pour d'autre bredele. Elle ne demandent pas de prouesse de la part du pâtissier (ère), mais il faut un peu plus de temps, ce qui, hélas, décourage les pâtissiers (ères) occasionnelles.

Les zimtsterne sont typiquement liés à Noël par leur aspect : la forme d'une étoile, motif de Noël par excellence, qui par son glaçage, semble recouvert d'une couche de neige et rappelle les ambiances feutrées des nuits d'hiver où tout est couvert de neige.

Pourtant ces bredele ne sont curieusement pas résevés à Noël. Ils sont parfois confectionnés en cours d'année pour les grandes occasions, et selon le cas la forme peut changer. la cannelle est tellement populaire, et n'est pas associée uniquement à Noël (que seraient les tartes sans elle), que ces bredele sont adaptés aux besoins des saisons et vendus en cours d'année dans certaine boulangeries-pâtisseries. Ils restebt cependant fabriqués en grande majorité à Noël.

La recette:

3 blancs d'oeufs / 250g de sucre glace / 300g d'amandes moulues / 2 cuillères à soupe de cannelle / 1 sachet de sucre vanillé / 2 cuillères à soupe de kirsch ou de jus de citron (ou un peu d'ârome citron) / du sucre pour travailler la pâte

Préparation: 1h / Cuisson: 30-40min / Four: 140-160°C

Battre les blancs d'oeufs en neige ferme. Incorporez le sucre glace passé au tamis pour éviter les grumeaux. Battre énergiquement pendant 5 à 7min.

Séparer 3 à 4 cuillères à soupe de ce mélange que vous mettez de côté dans un bol. Dans le reste du mélange, incorporez la cannelle, le sucre vanillé, le kirsch ou le citron, ensuite petit à petit les amandes.

La pâte en elle-même est collante. Si elle ne se laisse pas du tout rouler en boule, rajoutez encore une poignée d'amandes. Attention à ne pas en rajouter trop sinon la pâte est trop cassante et vos étoiles se briseront. Si vous avez trop d'amandes, il ne vous reste plus qu'à sacrifier un peu du mélange mis de côte (commencez par une cuillère à café).

Saupoudrez le plan de travail de sucre cristallisé et étalez la pâte dessus en une abaisse de 6 à 7mm environ. Avec des moules à l'emporte-pièce, découpez des étoiles. Pour éviter que la pâte ne colle trop, trempez les moules de temps en temps dans de l'eau froide. Placez sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.

Etalez sur les étoiles le reste de mélange oeuf et sucre glace que vous aviez réservé dans un bol. La couche peut-être épaisse, jusqu'à 5mm si vous en avez assez pour recouvrir toutes les étoiles (attention au dosage!).

Surveillez constamment la cuisson. Dès que le glaçage prend une coloration jaune-pâle, prémice du brun, il est temps de sortir les étoiles du four. laissez-les refroidir sur une grille. Elles doivent être encore bien moelleuses à l'intérieur, avec la croûte craquante du glaçage meringué.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les Rosinebredele (palets des dames)

350g de farine / 250g de sucre / 250g de beurre / 100g de raisins secs / 4 oeufs / 2 cuillères à soupe de kirsch

Préparation: 30min / Cuisson: 15min / Four: 180°C

Laisser macérer les raisins secs dans le kirsch.

Battez le beurre, le sucre et les oeufs en mousse. Ajoutez ensuite les raisins (égouttés) et la farine. Si vous préférez leur donner plus l'apparence de rochers que de tuiles, rajoutez encore un peu de farine.

A l'aide de deux cuillères à café, déposez sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé des petits tas de pâte assez espacés les uns des autres: les gâteaux s'étalent dans le four jusqu'à devenir presque plats.

Ils sont cuits quand le tour est presque doré et le reste du gâteau encore bien clair, presque blanc.
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les Rochers

250g de farine / 200g de chocolat râpé / 150g de noix râpées / 150g de beurre / 100g de sucre / 2 oeufs / 1 sachet de sucre vanillé / 1/2 sachet de levure chimique / 1 pincée de sel

Préparation: 30min / Cuisson: 20min / Four: 180°C

Battez les oeufs, le sucre et le beurre en mousse. Ajoutez peu à peu les autres ingrédients.

Déposez sur une plaque de cuissin recouverte de papier sulfurisé des petits tas de pâte espacés les uns des autres. Vous pouvez pour cela utiliser deux cuillère à café.

Enfournez.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les Hirschhörnle

Les hirschhörnle, ou hirzhernle, font partie des bredele populaire. A l'origine, ils étaient confectionnés pour les mariages essentiellement, et parfois pour les bâptèmes. Le rite de fécondité associait en effet le cerf et la fertilité, et chaque mariage devait contenir un plat composé de cerf. Mais le prix et la rareté de cette viande rendaient cette coutume peu praticable, surtout pour les moins riches. On a donc progressivement remplacé le cerf par un plat représentant le cerf. La pâtisserie était particulièrement indiquée, dans la mesure où l'on pouvait y inclure au moins une petite partie du cerf à défaut d'en manger la viande, à savoir les bois de cerf. On tirait en effet des bois de cerf une substance qui servait de levure à la pâtisserie, le Hirschhornsaltz. En donnant aux petits gâteaux la forme des bois de cerf, on avait ainsi un puissant symbole de l'animal qui le remplaçait à merveille dans les menus et dans le rituel de fécondité.

Peu à peu, l'usage des Hirschhörnle s'est étendu aux autres fêtes, jusqu'à devenir un des bredele primordiaux de la tradition alsacienne. Sa forme caractéristique lui est restée. On ne peut, ainsi moulés, les distinguer que difficelement des autres bredeles tels que les butterbredele, dont la couleur et l'aspect sont assez proches. Ils perdent le charme de leur signification d'origine et n'ont plus ce pouvoir évocateur liant le nom, la forme et l'animal, sauf si vous utilisez un moule dont la forme rappelle les bois de cerf, bien entendu.

La recette:

500g de farine / 250g de sucre / 150g de beurre / 100g de noisettes râpées / 3 oeufs / zeste râpé d'un citron / 5g de carbonate d'ammonium (Hirschhornsaltz)

Préparation: 30min / Cuisson: 15-20min / Four: 180°C

Battez énergétiquement les oeufs, le sucre et le beurre. Ajoutez ensuite le citron, le carbonate d'ammonium (Hirschhornsaltz), les noisettes et petit à petit la farine.

Si la pâte est trop collante, rajoutez encore de la farine. Etalez la pâte en une abaisse de 5mm d'épaisseur environ. Découpez à la roulette des rectangle de pâte de 6 sur 3cm. Avec un couteau, taillez des encoches en biais dans une des longueur du rectangle. Déposez la pâte sur une tôle beurrée (ou sur papier sulfurisé) en l'arrondissant légèrement du côté non entaillé pour que les entailles s'élargissent.

A la sortie du four, roulez les hirschhörnle encore chauds dans un mélange de sucre et de cannelle.
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les Spitzbuede

375g de farine / 180g de sucre / 125g de beurre / 1 oeuf entier / 1 jaune d'oeuf / un peu de kirsch ou de zeste de citron / confiture de fruits rouges / sucre glace pour saupoudre

Préparation: 30min / Repos: 1h / Cuisson: 10-15min / Four: 200°C

Battez l'oeuf, le jaune d'oeuf, le sucre et le beurre en une crème onctueuse. Ajouter le citron ou le kirsch et la farine.

Laissez reposer la pâte une heure au frais.

Etalez la pâte en une abaisse de 3 à 4mm d'épaisseur. Avec un verre ou un moule à l'emporte-pièce, découpez des ronds dans l'abaisse. Pour la moitié des disques de pâte, découpez aussi en leur centre trois petits trous avec un dé à coudre (vous pouvez aussi prendre les emportes pièces en forme d'étoile, ou autre...).

Enfournez. Les gâteaux doivent être bien dorés, mais toujours de couleur claire.

A la sortie du four, saupoudrez à l'aide d'un tamis de sucre glace sur les gâteaux avec les trous au milieu. Sur les gâteaux pleins, étalez de la confiture. Déposez les gâteaux évidés sur la confiture en prenant soin de ne pas laisser de trace de doigt sur le sucre glace. Laissez refroidir les spitzbuede.
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les Speculatius

250g de sucre roux / 250g de beurre / 500g de farine / 50g de chapelure / 100g d'amandes moulues / 1 oeuf / 1 cuillère à café de cannelle / 1 pincée de muscade râpée / 1 pincée de clous de girofle moulus / 1 pincée de cardamone / 1/2 cuillère à café de levure chimique / un peu de Maïzena

Préparation: 1h15 / Repos: 24h / Cuisson: 15min / Four moyen: 180-200°C

Avec le batteur électrique, mélangez l'oeuf, le sucre et le beurre. Ajoutez les épices, les amandes et la levure. Intégrez enfin la chapelure et la farine, et travaillez la pâte à la main jusqu'à ce qu'elle soit bien souple.

Laissez repose la pâte environ 24h.

Etalez la pâte en une abaisse de 4mm. Disposez au pinceau un peu de maïzena dans le creux des moules à speculatius. Pressez un bout de pâte dans le moue. Au couteau ou au fil, découpez proprement la pâte qui dépasse du motif (le speculatius doit avoir le relief du motif mais aussi sa forme extérieure). Faites sortir la pâte du moule en le frappant sur le plan de travail. Déposez le speculatius sur du papier sulfurisé.

Si vous ne possédez pas de moule à speculatius, vous pouvez aussi découper des rectangles dans la pâte, qui doit alors être un peu moins épaisse (on peut aussi utiliser des moules à l'emporte-pièce).

Badigeonnez ensuite le speculatius de blanc d'oeuf et déposez-y quelques amandes effilées. Ils seront tout aussi beaux!

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les Pains d'épices

1,2kg de farine / 500g de miel / 250g de sucre / 125g de beurre / 25g de bicarbonate / 15g de cannelle / 5g de clous de girofle / 3 oeufs

Préparation: 1h / Repos: 24h / Séchage: 1 semaine / Cuisson 20min / Four: 180°C

Battez les oeufs et le sucre pendant 8 à 10min. Ajoutez le beurre, les épices et le bicarbonate et battez encore 2min.

Chauffez le miel et incorporez-le à votre mélange (attention, ça colle!). Ajoutez enfin petit à petit la farine. Roulez la pâte en boule et laissez reposer pendant 24h.

Etalez la pâte en une abaisse de 5mm environ, et découpez à l'emporte-pièce des pains d'épices que vous déposerez sur du papier sulfurisé. On peut pour ces pains d'épices utiliser des moules un peu plus grands (jusqu'à 12cm par exemple) que ceux habituellement utilisés pour les autres bredele, ou un moule de forme rectangulaire aux bouts arrondis. Laissez reposer dans un endroit frais et sec pendant une semaine.

A la sortie du four, vous pouvez soit laissez les pains d'épices tels quels, soit les décorer d'un simple glaçage au sucre à la manière des pains d'épice de la Saint-Nicolas ou des glaçages colorés en fonction des motifs des petits gâteaux.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les Basler Leckerlis (pain d'épices)

500g de miel / 200g de sucre / 300g d'amandes moulues / 100g d'orangeat haché / 100g de citronat haché / 600g de farine / 30g de cannelle / 1/2 cuillère à café de clous de girofle moulus / 1/2 cuillère à café de noix de muscade râpée / 1/2 cuillère à café de cardamone moulue / 1/2 cuillère à café de bicarbonate de potassium / 3 cuillères à soupe de kirsch / 1 sachet de sucre vanillé

Pour le glaçage: 250g de sucre glace / 3 à 4 cuillères à soupe d'eau chaude.

Préparation: 30min / Repos: 48h / Cuisson: 15min / Four: 180°C

Chauffez doucement le miel dans une grande casserole et ajoutez d'abord le kirsch, puis le sucre et les épices. Réduisez le feu et verser ensuite les amandes, l'orangeat et le citronat. Incorporez la farine et le bicarbonate de potassium dans le mélange encore chaud que vous laisserez refroidir.

Laisser reposer la pâte pendant 48h au frais et roulée en boule.

Etalez la pâte en une abaisse de 5mm d'épaisseur au moins. Coupez des rectangles e pâte que vous déposerez sur une tôle de cuisson et laisserez reposer encore 2h.

Enfournez. Laissez refroidir les leckerlis.

Préparez le glaçage avec de l'eau très chaude, et étalez-le à l'aide d'un large pinceau à pâtisserie sur les leckerlis tièdes. Le glaçage peut être cette fois être assez liquide.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les Linzerbredele

200g de farine /200g de beurre / 200g de sucre / 250g d'amandes râpées / 1 cuillère à soupe de cacao amer / 1 cuillère à soupe de cannelle / 1 pincée de clous de girofle moulus / 1 oeuf + 1 jaune pour dorer / 1 cuillère à café de levure chimique / 1 sachet de sucre vanillé / 1 cuillère à soupe de kirsch (ou éventuellement de rhum) ou un peu d'arôme citron / confiture de fruits rouges

Préparation: 1h / Repos: 24h / Cuisson: 20min / Four: 180°C

Préparez une pâte sablée avec tous les ingrédients, sauf la confiture et le jaune d'oeuf. Pétrissez bien la pâte jusqu'à ce qu'elle soit bien souple et ne colle plus.

Laissez reposer 24h au frais.

Formez entre vos paumes une petite boule de pâte en prenant garde de ne pas trop la chauffer. Aplatissez-la légèrement, et avec le doigt enfoncez un creux en son milieu dans lequel vous mettez de la confiture, 5 à 7mm au plus. Déposez la pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Avec un pinceau large et souple, enduisez de jaune d'oeuf la surface de la pâte autour de la confiture. Attention à ne pas déborder sur la confiture, cela causerait de vilaines taches.

Enfournez et laissez cuire jusqu'à ce que le jaune d'oeuf soit bien doré et la pâte d'un beau brun sombre. La confiture doit rester rouge sombre, prendre garde à ne pas laisser brûler




Merci .....j'ai déjà pris 2 kg rien qu'à parcourir mais tant pis !!
Halina


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Des biscuits de Noel par Halina
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bûche et biscuits de noel
» Biscuits à la bécel - Lunesse
» nuit de noel tragique
» Jambon de Noel
» pour la période de noel!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PICOTI PICOTA - Une poule sur un mur... :: Votre 1ère catégorie :: Dans la cuisine :: Douceurs sucrées-
Sauter vers: